Vous êtes ici : AccueilBlogEditosPollution atmosphérique: il est temps de changer d’ère...

Pollution atmosphérique: il est temps de changer d’ère...

La pollution de l’air est un gouffre sanitaire qui cause chaque année près de 40000 décès prématurés et engloutit près de 40 milliards d’euros rien qu’en France. Il serait temps de changer d’ère…

La Nasa a publié le 19 septembre une carte du monde permettant de visualiser les régions du monde où la pollution atmosphérique cause le plus de décès(1)Sans grande surprise, les pays les plus industrialisés sont les plus touchés mais ils sont loin d’être les seuls.

Cependant l’origine de la pollution peut différer selon les régions. Si la responsabilité de l’ozone troposhérique semble pouvoir être retenue quasiment partout, on note que sa concentration a cessé d’augmenter depuis une décennie(2). En revanche, les feux de forêts demeurent une cause prédominante en Afrique subsaharienne ou en Indonésie. En Europe et en particulier en France, ce sont les particules fines qui sont montrées du doigt, avec pour principales origines les émissions des moteurs diesel et le chauffage au bois. Le dernier bilan annuel présenté par la France(3) fait bien état d’une légère amélioration de la qualité de l’air, mais on sait que ce résultat est davantage le résultat de conditions climatiques favorables que d’un réel changement de tendance.

De fait, diverses études avaient déjà établi que la pollution atmosphérique provoquait dans notre pays environ 40 000 décès prématurés chaque année(4).

Une première étude du Commissariat général au développement durable publiée en avril 2013(5) a proposé une méthodologie pour évaluer le coût total des impacts sanitaires de la pollution atmosphérique et estimé celui-ci à 39,16 Md€ soit 672 € en moyenne par habitant (pour l’année 1996).

Une nouvelle étude du publiée le 3 octobre vient préciser cette analyse en chiffrant le coût des maladies respiratoires dues à la pollution atmosphérique pour le système de soin(6). Celui-ci est estimé entre 800 millions et 1,7 milliard d’euros par an et ce, sans comptabiliser un certain nombre d’autres dépenses qui n’ont pu être chiffrées (transport sanitaire, consultations et examens en médecine de ville,…).

La maladie la plus coûteuse est l’asthme (335 M€ à 1,1 Md€). Loin derrière viennent ensuite les bronchites aiguës (170 M€), puis les bronchites chroniques (80 M€), les cancers des voies respiratoires (53 à 138 M€) et les broncho-pneumopathies chroniques obstructives (30 à 46 M€). Les épisodes sévères de pollution ou l’exposition chronique de personnes sensibles sont aussi la cause de nombreuses hospitalisations coûtant environ 155 M€ au système de santé.

A ces coûts pourraient s’ajouter en 2014 ceux d’une condamnation européenne et d’astreintes financières pour non-respect des valeurs limites applicables aux particules PM10 : une facture de plus qui pourrait se chiffrer à plusieurs dizaines de millions d’euros par an.

Ces coûts humains et financiers appellent bien entendu une réponse politique énergique afin que des mesures permettant de protéger la population, réduire ces impacts sanitaires et leurs coûts pour la société continuent d’être déployées.

Mais changer d’air suppose aussi un développement en parallèle des éco-technologies : qu’il s’agisse de mesurer les polluants pour que chacun puisse connaître son exposition, de trouver des alternatives au diesel ou d’en réduire les impacts, de rendre le chauffage au bois inoffensif ou d’assainir l’air à l’intérieur des locaux… il faut encourager les éco-entreprises à innover et apporter les solutions qui inspireront ces politiques et les rendront possibles et utiles. 

  1. www.atlantico.fr/decryptage/pollution-air-carte-regions-monde-ou-elle-tue-plus-pierre-souvet-847445.html.
  2. www.lemonde.fr/planete/article/2012/12/17/la-pollution-mondiale-a-l-ozone-stagne-depuis-une-decennie_1807468_3244.html
  3. www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/bilan-qualite-air-2012.pdf
  4. www.cafe-cba.org/assets/baseline_analysis_2000-2020_05-05.pdf ; www.invs.sante.fr/Espace-presse/Communiques-de-presse/2012/Effets-de-la-pollution-atmospherique-urbaine-sur-la-sante-en-France-publication-du-rapport-sur-les-9-villes-francaises-ayant-participe-a-l-etude-Aphekom
  5. http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/ED81.pdf
  6. www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/LPS176.pdf

Derniers Tweets

RT @Enviscope: Sortir des #pesticides - Conférence de G.E. Seralini et J. Douzelet à Villeurbanne ce soir à partir de 17:00 https://t.co/Rz…
RT @EmmanuelAdler: @Maillard_Ph @LaFNADE Le RISPO a lancé une campagne de soutien auprès des collectivités qui compostent ou font composter…
RT @Enviscope: La Plateforme 3PE mise à la disposition du Campus Automotive et #Electromobilité à Givors #formation https://t.co/VAwoYDeDoX
RT @Enviscope: Hé!Léman : #Genève teste un dispositif de #covoiturage dynamique transfrontalier #mobilité https://t.co/NVrM5dZFpq
RT @Enviscope: Développement durable : Bron passe de l’Agenda 21 à l’Agenda 2030 #développementdurable #territoire https://t.co/88iz0YEAWW

RSS

 Contact 

Echos Concept

Tel : 06 51 237 267

Courriel

Votre agenda

No current events.


 

L'Actu d'Echos Concept

Echos Concept rejoint Médias pour un Futur Durable

Bonne nouvelle pour la transition écologique en Auvergne Rhône-Alpes !

Médias pour un Futur Durable, éditeur d’Enviscope.com a lancé début 2017 un projet de développement de ses activités en vue de devenir un acteur régional majeur de l’information et de la communication scientifique et technique à destination des professionnels de l’environnement et du développement durable.

Première étape de cette évolution, Echos Concept rejoint Médias pour un Futur Durable en vue de la construction d’une offre complète et inédite à destination des acteurs économiques de la transition écologique en région Auvergne-Rhône-Alpes et sa périphérie (Suisse Occidentale, Arc Alpin, Vallée du Rhône, Sud Bourgogne…)

Depuis 2012, Echos Concept met au service des PME et associations professionnelles du secteur des éco-technologies une gamme de prestations de communication B to B adaptée à leurs besoins spécifiques : création de contenus (articles web, communiqués, newsletters), relations presse, community management, organisation et animation d'événements…

De son côté, Médias pour un Futur Durable édite depuis 2007 Enviscope.com, site d’informations BtoB sur l’environnement et le développement durable en région. Enviscope propose également des animations événementielles, des prestations de communication scientifique et technique et des formations.

Désormais, les entreprises, institutions, centres de recherche et leurs réseaux actifs dans les domaines de la transition écologique bénéficieront avec Enviscope de possibilités optimisées de communication et d’information avec d’un côté l’assistance à la construction de messages, de contenus web, papier ou vidéo et d’événements efficaces en toute connaissance des cibles, appuyée des moyens de diffusion d’un véritable média spécialisé, et de l’autre un accès aux informations qui leur sont indispensables, avec toutes les possibilités de sélection et d’alertes offertes par le numérique.

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'infos.

Free business joomla templates

Distributed by SiteGround